Les Bugaboos en Colombie Britannique

Le berceau des aventures en hélicoptère

 

Depuis des décennies, les amateurs de sensations fortes ont fait du Bugaboo Provincial Park le berceau des aventures en hélicoptère. Plus la peine de se demander pourquoi, lorsque l’on découvre les sommets des montagnes Purcell en granite et les paysages glaciaires. Nichée entre Golden et Radium, au Sud-Est de la Colombie Britannique, les Bugaboos sont connues pour être un terrain de jeu idéal des sports outdoor pendant toute l’année. L’été, les alpinistes escaladent des sommets en haute altitude, entourés de lac alpins et de prairies fleuries. Une fois l’hiver arrivé, les héliskieurs dévalent les pentes en se faufilant entre les tas de poudreuse fraîche et légère et en poussant des cris de joie. L’héliski a été inventé dans les Bugaboos, par Hans Gmoser, le fondateur de CMH (Canadian Mountain Holidays).

 

En 1964, Hans s’est aventuré dans les contrées isolées du Bugaboo Glacier avec un petit groupe. C’était une excursion de deux jours, incluant une nuit dans une cabane en bois abandonnée et étant remorqué 45 km sur des skis par une moto neige et une camionnette.  Considéré selon lui comme « les jours de ski les plus impressionnants de sa vie », Hans se jure de rendre cette aventure accessible pour les clients du CMH. Dès la saison de ski suivante, il a utilisé des hélicoptères pour transporter les clients au cœur des sommets. C’est pour cette raison que le populaire Bugaboo Lodge a été construit quelques années plus tard juste à côté de cette cabane en bois. A cette époque, les touristes dormaient à 6 par chambre, bien loin du confort du lodge actuel.

Bugaboos berceau de l'héliski mondial

Désormais, les Bugaboos sont considérées comme une des meilleures destinations au monde pour l’héliski. Cet endroit attire les skieurs pour ses hors-pistes et ses mythiques sommets (Snowpatch, Hounstooth et Pigeon).  Les Bugaboos ont également accueilli deux premiers ministres Canadien. Après avoir creusé dans les archives, CMH a déniché une photo du premier ministre Pierre Trudeau en 1970, en train de se relaxer à sa propriété avec son jeune fils Justin qui lui aussi deviendra premier ministre.

 

Grâce à ses nombreux sommets imposants (plus de 3000m d’altitude), cette région a aussi eu du succès avec l’héli-randonnée. CMH a importé cette pratique dans le coin en 1980, après avoir vu que c’était populaire dans la chaîne de montagnes voisine (les Cariboos). Il s’est révélé que des alpinistes avaient gravi des sommets des Bugaboos bien avant, lorsque que ce domaine était connu pour des expéditions scientifiques dans les années 1800. De plus, à cette époque, les chercheurs d’or espéraient atteindre les « Nunataks » (signifie montagne en groenlandais). Ils ont escaladé des pentes raides et ont découvert plus de glaciers que d’or… Découragés, ils ont renommé la chaîne de montagne « Bugaboo », un terme utilisé pour décrire une voie sans issue.

hikers-crossing-a-snowpatch-bugaboos-lyle-grisedale-1024x678

Aujourd’hui, les guides CMH aiment dire qu’ils « récoltent l’or blanc ». Ils profitent de la neige qui recouvre les sommets spectaculaires et assurent fournir une expérience unique pour les héliskieurs. Ils viennent du monde entier pour dévaler jusqu’à 200 descentes différentes, faisant jusqu’à plus de 3km chacune. Comme dit le dicton du Bugaboo Lodge : « Les sommets sont les mêmes. Les seules choses qui ont changé sont les gens, les paysages et les lodges. »

En savoir plus sur les Bugaboos : ici

OLYMPUS DIGITAL CAMERA